Pour sauver les récoltes du gel de printemps

«En 2017, plus de 550 hectares ont été fortement endommagés entre Sion et Martigny.»

L’objectif de ce projet est de surveiller la température des bourgeons qui émergent, lors du gel de printemps, pour permettre aux exploitants d’être alarmés immédiatement et de prendre les mesures nécessaires pour protéger leurs récoltes. «En 2017, plus de 550 hectares ont été fortement endommagés entre Sion et Martigny.»

Du bourgeon à votre smartphone

Les stations prennent la température des bourgeons à une séquence définie ainsi que la radiation solaire et la vitesse du vent. La passerelle collecte les mesures et les transmet au serveur qui va les sauvegarder dans une base de données. Grâce à ceci, nous pouvons tirer des statistiques, traiter les données sauvegardées et les afficher sur votre portable (smartphone, laptop, etc.).

Des mesures au plus proche des <strong>bourgeons</strong>
Des mesures au plus proche des bourgeons
Deux sondes de température placées à 1cm des bourgeons
Détection du gel par rayonnement
Mesure du rayonnement solaire
Mesure de la vitesse et de la direction du vent
Un baromètre pour mesurer la pression et la température de l’air ambiant
Une infrastructure pour couvrir jusqu’à 5 kilomètres de rayon à surveiller
Un outil, des <strong>bénéfices</strong>
Un outil, des bénéfices
Mesure et visualisation en temps réel
Simplification de la collecte et de l’interprétation des données
Gestion des alarmes
Performance du temps de réaction
Augmentation du rendement

En savoir plus

Nous vous dirons tout
Sauvons les récoltes du gel de printemps

Comment ça fonctionne?

des mesures en temps réel
Des <strong>stations</strong>
Des stations
Les stations (ou les nœuds) prennent les mesures à une séquence définie. Les données sont périodiquement envoyées à la passerelle.
Une <strong>passerelle</strong>
Une passerelle
La passerelle (Gateway en anglais) est l’élément qui se trouve sur le terrain et collectera les données de toutes les stations qui se trouvent dans le périmètre de couverture de la passerelle. En fonction de la configuration du terrain, elle peut couvrir un rayon allant jusqu'à 12km, voir plus.
Un <strong>serveur</strong>
Un serveur
Le serveur est le périphérique qui ne se trouve pas sur le terrain mais dans une salle de serveur. Il recevra les données envoyées par la passerelle, les traitera et les sauvera dans une base de donnée.
Votre <strong>smartphone</strong>
Votre smartphone
Ainsi, depuis vos périphériques préférés, comme votre smartphone, vous pouvez suivre l'évolution de la zone à surveiller en temps réel, recevoir des alarmes et agir en temps importun.